Elles l'ont fait!

Elles l'ont fait!

Dans cette rencontre décisive qui allait clôturer la saison de l’une des deux équipes, la pression était maximale des deux cotés, entre un champion de France en titre et une équipe de Béziers que de nombreux observateur voient depuis le début de saison comme l’un des prétendants sérieux au trône.

 

« D’emblée, la lutter promettait d’être chaude. Béziers peinait à trouver ses marques, laissant Saint Raphael occuper l’espace (4-8). Sans s’affoler, les Angels revenait, obligeant Giulio BREGOLI à demander un Temps Mort (8-10). Cela payait, les varoises emmenées par VINDEVOGHEL, maintenaient la pression, et c’est ONG qui appuyait sur pause (8-13). MOLLERS sur une feinte puis un ace, relançait son équipe, qui restait pourtant à la traine (10-16). HAAK, au bloc puis au service, maintenait Béziers hors de l’eau, mais Saint Raphael faisait toujours la course en tête. Avec l’entrée au service de la jeune Clara MARTIN, qui assurait sans trembler. ONG jouait une carte supplémentaire (19-21). Imperturbable, le champion de France continuait droit devant dans le money-time, sans que les Angels ne trouvent une solution. SMIDOVA concluait, 20-25

 

Le deuxième acte partait sur le même tempo les fautes des Angels nourrissent les varoises (6-8). THOMPSON au service, Béziers égalisé sur un double de LILLIOM (9-9). La moindre erreur se payait cash dans un combat de tous les instants (13-16). KAJALINA et ses 2,03m et l’indécidable VINDEVOGHEL faisait souffrir la réception biterroise (15-20). Cyril ONG faisait rentrer sa jeune garde, trop tendre toutefois pour contrer la maitrise du champion en titre qui remportent ce deuxième acte 17-25.

 

La pause allait-elle avoir permis à Béziers, qui n’avait plus grand chose à perdre, de se ressaisir dans un sursaut d’orgueil ? Ca démarrait très mal pour Béziers, malgré un TM demandé par ONG (1-7). Les musiciens tentaient l’hymne des Angels comme un tout pour le tout. Le public biterrois suivait et, debout, ovationnait ses filles malgré le 2-8 au compteur. Rien n’y faisait. Ils semblait bien que les Angels, malgré tout leur bon vouloir, n’ai tout simplement plus dans le carburant dans le moteur (9-16). Il ne restait plus qu’a espérer un miracle. Il ne vint pas… 14-25. »

 

(Article VAR-MATIN)

 

Béziers Angels 0 - 3 Saint Raphael Var VolleyBall (20-25 / 17-25 / 14-25)

Béziers: HAAK 11pts, THOMPSON 10pts

Saint Raphael: VINDEVOGHEL 13pts, KAJALINA et GOMIERO 10pts